Le journal d'analyses qui vous permet d'acceder à l'actualité burundaise de manière objective et professionnelle.

Rechercher dans ce blog

jeudi 27 mai 2010

EU : Les Communales ont Respecté les Normes Internationales de Démocratie


La Mission d’Observation Electorale de l’Union Européenne (MOE EU) a qualifié de très bien le déroulement du scrutin des communales tenu au Burundi en date du 24 mai 10.

S’exprimant au cours d’une conférence de presse mardi à l’occasion de la présentation du rapport préliminaire, Me. Renate Weber, chef de la MOE EU a apprécié la maturité du peuple Burundais matérialisée par « une élection pacifique et participation massive et le rôle de la CENI (Commission Electorale Nationale Indépendante) dans l’organisation du scrutin qui, de manière générale, a respecté les normes internationales en matière d’élections démocratiques".



Le rapport déplore, cependant, un certain nombre de faiblesses juridiques « qui méritent d’être combler lors des prochaines élections », un appel fait principalement à la CENI. « En raison de certaines faiblesses et imprécisions, le manque de préparations des juridictions judiciaires et le vide juridique concernant le contentieux devant les commissions électorales provinciales indépendantes (CEPI) et les tribunaux, l, La MOE EU déplore que la matière du contentieux n’ait pas fait objet d’une attention suffisante les mois précédents les élections », fait remarquer le chef de la mission, Renate Weber.



Composée de 41 membres, la mission a observé 189 sur 1.961 bureaux de votes dans tout le pays et « salue le bon déroulement du scrutin dans le calme, dans un environnement bien sécurisé par les forces de sécurité, et avec une participation massive de l’électorat ».

La mission recommande à la CENI, CEPI et la CECI de vite publier « urgemment et avec précision toutes les données et les chiffres concernant le scrutin du 24 mai 2010 » et invite cette commission à autoriser l’accès public à toutes les phases du processus électoral et dans tous les bâtiments de l’administration électorale ».

Les élections du 24 mai ont porté le parti présidentiel à la tête dans presque toutes les provinces du pays sauf certaines communes de la mairie de Bujumbura, et Bururi.



Une dizaine de partis principaux de l’opposition ont décrié les résultats dénonçant une fraude massive du parti au pouvoir le CNDD-FDD

Source:Burunditribune

1 commentaire:

tongchen@seattle a dit…

Greetings from USA! I love your blog.
Please visit me at:
http://blog.sina.com.cn/usstamps
Thanks!
-Tong